Domicile de Charles Forlenza

 :: MANHATTAN :: Domiciles

Aller en bas

Domicile de Charles Forlenza

Message par Charles Forlenza le Mar 27 Jan - 1:43

Charles "Charlie Le Chauffeur" Forlenza habite sur Pleasant Avenue (East Harlem) depuis sa plus tendre enfance. Bien que depuis la fin des années 60 la communauté italienne du quartier n'ait fait que diminuer, pour ne plus se restreindre qu'à une peau de chagrin de nos jours, "Charlie Le Chauffeur" ne quitterait pour rien au monde son appartement situé dans un vieil immeuble plutôt bien entretenu.


Domicile de Charles Forlenza

Charles Forlenza est l'une des "figures" de Pleasant Avenue, qui est la dernière enclave italienne de Harlem. Certains vous diront que le "bon vieux Charlie" est l'un des bienfaiteurs du quartier, offrant des cadeaux aux enfants déshérités de la zone au moment de Noël, déguisé pour l'occasion en Père Noël (sa longue barbe blanche le rendant particulièrement comique), ou encore en prêtant de l'argent aux personnes dans le besoin. D'autres encore, dans la confidence, vous chuchoteront, toujours à demi mots, que "Charlie Le Chauffeur" est un abominable assassin de la Mafia...

Quoi qu'il en soit, Charlie Forlenza passe la plupart de son temps sur Pleasant Avenue, entre son appartement et le Sanmarco Social Club, le seul club social de Harlem où les vieux italo-américains du coin peuvent se réunir.

Une règle est également connue sur Pleasant Avenue : si vous y passez et que vous voyez une luxueuse Cadillac gris métallisé garée dans la rue, c'est que Charles Forlenza ne doit pas être très loin...



Cadillac gris métallisé de Charles "Charlie Le Chauffeur" Forlenza

En plus de sa Cadillac dernier cris, Charles possède également un vieux pick-up Chevrolet de 1971, qu'il affectionne particulièrement et avec lequel il se rend parfois à la chasse et à la pêche dans le New Jersey.


Pick-up Chevrolet de Charles Forlenza


Dernière édition par Charles Forlenza le Mer 4 Mar - 4:01, édité 1 fois

_________________
"On obtient plus de choses en étant poli et armé qu'en étant seulement poli."
Al Capone
avatar
Charles Forlenza
Niveau 3
Niveau 3

Masculin Nombre de messages : 57
Age : 63
Localisation : New York
Grade / Groupe : Famille Marzzone
Date d'inscription : 03/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domicile de Charles Forlenza

Message par Charles Forlenza le Lun 16 Fév - 11:48

Arrow Delio's Restaurant

Après leur virée matinale au Delio's Restaurant, Frank Marandano alla déposer Charles Forlenza à son domicile, puis repartit vaquer à ses occupations à bord de son propre véhicule.

En gangster digne de ce nom, Forlenza n'avait pas l'habitude de se lever avant onze heures du matin, si bien que l'escapade dans le petit restaurant de East Harlem l'avait laissé fatigué. Une fois rentré chez lui, il s'en alla donc se coucher.

Après un sommeil réparateur, il se réveilla finalement aux alentours de cinq heures de l'après-midi. Il s'en alla faire sa toilette, puis resta un moment devant sa télévision, à regarder un documentaire animalier qui disséquait le mode de vie des loups en Espagne. Forlenza vouait une véritable passion aux documentaires animaliers, notamment ceux qui traitaient des prédateurs. À leur manière et à juste titre, Charlie considérait les hommes de la Mafia comme des prédateurs.

Une fois que l'émission fut terminée, il enfila un survêtement noir par dessus son marcel blanc, mit ses deux chevalières en or ainsi que son médaillon de la Vierge, comme tout bon italien, puis alla chercher sa veste en cuir.

Avant de partir à pied de son domicile, il alla chercher dans sa chambre un couteau de chasse ainsi que ses gants rembourrés.






Arrow Sciacca Social Club (Pleasant Avenue - East Harlem)

_________________
"On obtient plus de choses en étant poli et armé qu'en étant seulement poli."
Al Capone
avatar
Charles Forlenza
Niveau 3
Niveau 3

Masculin Nombre de messages : 57
Age : 63
Localisation : New York
Grade / Groupe : Famille Marzzone
Date d'inscription : 03/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domicile de Charles Forlenza

Message par Charles Forlenza le Mer 25 Fév - 12:12

Arrow Domicile de Abraham Rosenberg

Vers deux heures du matin, Abbie Rosenberg déposa enfin Charles Forlenza, non devant chez lui, mais à un pâté de maisons, puis redémarra. D'un pas ni trop rapide ni trop lent, Forlenza regagna enfin son domicile en faisant bien attention à se déplacer dans l'ombre de la nuit.

Dès qu'il fût entré dans son appartement, Charlie, enleva ses vêtements et alla se coucher. Il était mort de sommeil.

"Abbie Le Juif", lui, partit en direction de Staten Island, où il jetta les deux pochons à ordures contenant les vêtements de Charlie ainsi que ses gants et ses chaussures dans la grande décharge publique locale.

Au moment où Charlie commençait à s'endormir, la dernière question qu'il se posait avec amusement fût de savoir qui irait le "lever" le lendemain à l'aube : le NYPD ou le FBI ?

_________________
"On obtient plus de choses en étant poli et armé qu'en étant seulement poli."
Al Capone
avatar
Charles Forlenza
Niveau 3
Niveau 3

Masculin Nombre de messages : 57
Age : 63
Localisation : New York
Grade / Groupe : Famille Marzzone
Date d'inscription : 03/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domicile de Charles Forlenza

Message par MJ 1 le Jeu 26 Fév - 5:39

Il devait être au environ de neuf et demi du matin quand l'inspecteur Oswald arriva devant le vieil immeuble de Pleasant Avenue ou vivait Charles Florenza un homme qui était venu voir Vito Sacripante quelques heures avant sa mort. D'aprés les informations que l'inspecteur Oswalt avait receuillit l'homme qu'il allait rencontré avait déjà un bon actif derrière lui. Il se doutait que même si dans l'hypothése ou il aurait tué Vito Sacripante, Charles Florenza ne serait pas assez stupide pour l'avouer. L'inspecteur ouvrit la porte qui menait vers les escaliers et monta jusqu'a l'appartement indiqué sur sa feuille. Il arriva devant la porte, il n'y avait pas un bruit à l'interieure. Il frappa à plusieurs reprise du poing et attendit que l'on vienne ouvrir.
avatar
MJ 1

Masculin Nombre de messages : 338
Date d'inscription : 01/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domicile de Charles Forlenza

Message par Charles Forlenza le Jeu 26 Fév - 9:06

"J'ai pu dormir en paix" se dit Charlie avec gratitude lorsqu'il se réveilla le lendemain à huit heures. Il resta ainsi dix bonnes minutes dans son lit, dans le noir, à s'étirer et à bailler, comme il avait coutume de le faire. Ca lui permettait d'avoir un réveil moins violent selon lui...

Lorsqu'il se sentit enfin en mesure d'affronter la nouvelle journée qui s'annonçait, il se releva, s'assit sur le bord de son lit, péta un bon coup et se leva. Il alla ensuite chercher sa robe de chambre, qui était par terre, et l'enfila. "Où est-ce que j'ai bien pû mettre ces putains de chaussons !" pesta-t-il après à haute voix, avant d'en trouver un sous son lit et l'autre dans le placard, allez savoir pourquoi...

Il sortit de sa chambre et partit en direction de la cuisine d'un pas nonchalant. Une fois rendu, il alla mettre du lait à chauffer et alluma la radio afin de savoir quelles étaient les informations du jour. Rien de bien particulier, le discours d'investigation du nouveau président devant le congrès, un crash d'avion en Hollande et l'amnistie pour un ancien premier ministre serbe accusé de crimes contre l'humanité. La routine, quoi.

Il prît ensuite le temps de déjeuner tranquilement et repensa à la soirée qu'il venait de passer. Peut-être que les flics n'avaient aucune piste après tout ?

C'est précisément à ce moment-là qu'il entendit tambouriner à la porte. "V'la la cavalerie, c'est pas trop tôt !" pensa-t-il.


"J'arrive !"brailla-t-il.

D'un pas toujours aussi nonchalant, il se déplaça alors vers la porte d'entrée, de mauvaise humeur. Une fois qu'il y fût rendu, il ressera sa robe de chambre afin d'être plus présentable (il portait en tout et pour tout un caleçon, un marcel blanc ainsi que sa paire de chaussons) puis ouvrit la porte :


"Ouaih, je peux savoir c'est pourquoi ? C'est pas une heure pour venir déranger les gens chez eux !"

Chez les affranchis, neuf heures du matin correspondait à l'aube.

_________________
"On obtient plus de choses en étant poli et armé qu'en étant seulement poli."
Al Capone
avatar
Charles Forlenza
Niveau 3
Niveau 3

Masculin Nombre de messages : 57
Age : 63
Localisation : New York
Grade / Groupe : Famille Marzzone
Date d'inscription : 03/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domicile de Charles Forlenza

Message par MJ 1 le Jeu 26 Fév - 15:13

Lorsque la porte s'ouvrit l''inspecteur reconnu Charles Florenza immédiatement grâce aux quelques photographies qu'il avait pu avoir. L'inspecteur coupa court aux protesations de l'homme qui avait d'ailleurs une drôle d'allure dans sa robe de chambre. Il se présenta

- Bonjour Inspecteur Oswald de la police de New York, j'aurais quelques questions à vous poser monsieur Florenza au sujet de Vito Sacripante. Vous permettez ...
avatar
MJ 1

Masculin Nombre de messages : 338
Date d'inscription : 01/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domicile de Charles Forlenza

Message par Charles Forlenza le Lun 2 Mar - 11:42

Malgré le fait que l'inspecteur Oswald se soit présenté à Charlie de manière officielle, ce dernier laissait sa porte d'entrée entrouverte et ne semblait pas disposé à collaborer de manière "citoyenne", si tant est que collaborer de manière "citoyenne" ait déjà été une attitude que Charlie Forlenza ait adopté au moins une fois au cours de sa vie...

"Ecoutez, moi j'ai rien à vous dire à propos de Vito Sacripante et dans le fond je m'en fous royalement de ce que vous avez à me dire, donc à moins que vous ayez des papiers officiels, je vous prie monsieur l'inspecteur de foutre le camp de chez moi."

Le ton agressif qu'avait adapté Charles le Chauffeur ainsi ses propos à proprement parlé déplacés vis-à-vis d'un représentant de l'état exprimaient un mépris profond, que l'inspecteur Oswald avait sans nul doute du remarquer.

Néanmoins, Charlie ne pouvait pas observer le visage de son interlocuteur car il était déjà en train de refermer la porte d'entrée de son domicile...

_________________
"On obtient plus de choses en étant poli et armé qu'en étant seulement poli."
Al Capone
avatar
Charles Forlenza
Niveau 3
Niveau 3

Masculin Nombre de messages : 57
Age : 63
Localisation : New York
Grade / Groupe : Famille Marzzone
Date d'inscription : 03/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domicile de Charles Forlenza

Message par MJ 1 le Lun 2 Mar - 13:11

L'inspecteur Oswald s'empressa de mettre don pied dans l'encadrement de la porte juste avant que Charles Florenza ne ferme la porte. L'inspecteur Oswald trouva beaucoup de raison expliquant le comportement agressif de l'homme, mais il était persuadé que si il s'était déplacé voir son vieil ami, c'est qu'il devait y'avoir une raison.

- Il me semble que vous étiez de vieille connaissance avec Vito Sacripante, d'aprés ce que j'ai cru comprendre ca faisait un bout de temps que vous n'aviez pas mis les pieds las bas ? C'est étrange que vous alliez voir votre vieille connaissance le soir même ou il s'est fait sauvagement poignardé ! Vous pensez réellement monsieur Florenza que je vais avoir du mal à avoir des papiers officielles pour vous interroger ? Je vous propose de gagner du temps et de me dire ou vous étiez hier soir aprés avoir quitter le Club de Vito Sacripante.

L'inspecteur avait resisté, il plongea son regard insistant dans les yeux de l'homme n'attendant qu'une chose qu'il se décide à bien vouloir répondre à ses questions.
avatar
MJ 1

Masculin Nombre de messages : 338
Date d'inscription : 01/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domicile de Charles Forlenza

Message par Charles Forlenza le Lun 2 Mar - 13:17

L'inspecteur de police avait placé son pied dans l'embrasure de la porte d'entrée de Charlie, si bien qu'il ne pût la refermer complètement et dût se résigner à écouter ce que l'inspecteur avait à lui dire. Une fois que ce fût fait, le vieux gangster barbu soutint son regard d'un air de dépit et lui répliqua une nouvelle fois :

"Comme je viens de vous le dire Monsieur l'inspecteur, si vous avez pas de papiers officiels pour me mettre en garde à vue, aller vous faire foutre et dégager de chez moi !"

_________________
"On obtient plus de choses en étant poli et armé qu'en étant seulement poli."
Al Capone
avatar
Charles Forlenza
Niveau 3
Niveau 3

Masculin Nombre de messages : 57
Age : 63
Localisation : New York
Grade / Groupe : Famille Marzzone
Date d'inscription : 03/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domicile de Charles Forlenza

Message par MJ 1 le Mar 3 Mar - 3:20

L'inspecteur Oswald savait qu'il n'avait pas suivit les procédures à la lettre, mais le fait que que Charles Florenza insiste ne donnait que de bon espoir à l'inspecteur, qui visiblement pensait que Charles Florenz en savait beaucoup sur le Vito Sacripante. L'inspecteur souria à l'intention de Charles

- On se reverra trés bientôt Monsieur Florenza, ce n'est qu'une question de temps à présent !

L'inspecteur laissa l'homme refermer la porte de chez lui, certainement pleinement satisfait et orgeuilleux d'avoir reussit à se débarasser aussi vite de lui. Mais l'inspecteur avait d'autre piste à approffondir.

Suite à l'investigation de l'inspecteur Oswald Charles Florenza se retrouve à un indice de recherche IDR de 1. L'enquête se poursuit.
Arrow L'inspecteur retourne au poste de police.
avatar
MJ 1

Masculin Nombre de messages : 338
Date d'inscription : 01/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domicile de Charles Forlenza

Message par Charles Forlenza le Mer 4 Mar - 3:58

Charlie Forlenza referma la porte avec fracas tout en se disant à lui-même "bon débarras". Ensuite, il retourna finir son petit déjeuner, alla faire sa toilette puis partit s'habiller.

L'intrusion de l'inspecteur dans son "pré carré" l'avait laissé d'une humeur détestable, si bien qu'il alla s'assoir dans le canapé de son salon, où il consomma tranquillement une glace à la pistache devant son émission animalière favorite, histoire de se calmer.

Une fois qu'il fût lassé de s'abrutir devant son poste, il décrocha son téléphone et contacta un de ses jeunes associés, John Moretti, afin qu'il passe le voir. Moretti habitait dans le Queens, ce qui laissait le temps à "Charlie Le Chauffeur" de s'assoupir une petite heure...

Une heure et trois minutes plus tard exactement, une nouvelle sonnerie retentit au domicile de Forlenza. Le vieux gangster se réveilla avec sursaut sur son canapé, déposa la coupelle de sa glace sur la table de son salon et se dépêcha d'aller ouvrir à son jeune protégé.

Les deux hommes se saluèrent brièvement, puis enfin s'installèrent à bord du pick-up chevrolet que possédait Charles Forlenza, s'engageant dans les rues encombrées de New York...



Pick-up Chevrolet de Charles Forlenza

Arrow Glory Social Club (Queens)

_________________
"On obtient plus de choses en étant poli et armé qu'en étant seulement poli."
Al Capone
avatar
Charles Forlenza
Niveau 3
Niveau 3

Masculin Nombre de messages : 57
Age : 63
Localisation : New York
Grade / Groupe : Famille Marzzone
Date d'inscription : 03/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domicile de Charles Forlenza

Message par Charles Forlenza le Mar 10 Mar - 10:12

Arrow Glory Social Club

John Moretti et Charles Forlenza arrivèrent au domicile de ce dernier aux alentours de 15h. Cette journée passée à circuler dans les rues de New York les avait épuisé et de surcroît mis de mauvaise humeur.

Après que les deux hommes eurent garé le vieux pick up Chevrolet de Forlenza, ils grimpèrent à l'appartement de ce dernier, où ils s'affaissèrent paresseusement dans le confortable canapé du salon. Forlenza servit deux verres de whiskey et s'adressa à son jeune associé d'une voix lasse.


"Johny, quand tu va être sorti de chez moi, tu va te pointer à la gare et nous acheter deux billets pour Los Angeles. Tu paieras en liquide et je veux qu'on parte ce soir."

"Los Angeles ? Moi je croyais qu'on partait en Floride ?"

"Et avec quel fric tu crois qu'on va monter cette affaire Johny ? Les caisses sont vides, t'as pas entendu ce que nous a dit le Vieux."

"Tu veux que je retourne au club et que je les prévienne du changement ?"

"Surtout pas. Sur ce coup, il y a que toi et moi et je veux que personne jamais ne sache qu'on a été foutre les pieds là-bas."

"Pourquoi, c'est pas réglo ce qu'on va y faire ? ça risque de chauffer ?"

"Ça seul l'avenir nous le dira Johny Boy..."

Suite à cela, John Moretti prit congé de son mentor et s'en alla répondre à ses demandes tandis que Charlie Forlenza s'en alla se coucher.

"Charlie Beard" dormit mal cet après midi-là. Durant son sommeil agité, il fît de nombreux cauchemars. Dans ses songes, il se sentait oppressé et courait dans les ruelles sombres de East Harlem. Il fuyait quelque chose mais il ne savait pas exactement quoi. Jamais il ne se retournait, mais il savait que son ou ses poursuivants le rattrapaient. À de nombreuses reprises, dans son cauchemar, il chuta. Il se voyait alors cracher du sang, en même temps que certaines de ses dents... Une fois, il vit l'inspecteur Oswald adossé à un mur. Il s'alluma une cigarette puis lui lança en ricanant d'un air méprisant : "Pourquoi tu coures Charlie Boy, tôt ou tard ton passé va te rattraper et à ce moment-là je serais là pour te coffrer et nettoyer les rues d'une merde comme toi pour de bon !". Une autre fois il vit le cadavre de Vito Sacripante, maculé de sang, ramper vers lui et le supplier : "Charlie, à ton âge, on a besoin de repos, pourquoi tu resterais pas avec moi, tu verras on se sent si calme après ...". Mais à chaque fois Charlie se relevait... Enfin, il arriva au bout de la ruelle, essoufflé ... Ce qu'il vit alors lui glaça le sang : il observa une luxueuse cadillac s'arrêter à un feux rouge (tiens, mais cette cadillac me rappelle quelque chose ...), puis tout d'un coup, deux Blacks encapuchonnés surgirent du néant, menaçant le conducteur de leur 9mm. Charlie, s'appuya contre le mur. Ses jambes le faisaient souffrir et il avait du mal à respirer. Il se mit à genoux afin de reprendre son souffle et plissa les yeux afin de voir ce que les deux Blacks trafiquaient. Puis lorsqu'ils firent feux sur le malheureux conducteur de la cadillac, trois éclairs de lumière transperçant la nuit, un bruit de pas se fît entendre. "Charlie Le Chauffeur" sursauta et se retourna, apeuré. "Dieu ait pitié de sa putain d'âme comme tu dis souvent. Triste fin pour "Vinny The Whale". Lui aussi avait suivi la mauvaise pente. Tout comme toi Charlie, pas vrai ?" Le parrain Benito "Benny Waves" Marzzone se tenait devant lui et le fixait de son regard noir et implacable. Il tenait un 9 mm négligemment de sa main droite et une enveloppe contenant de l'argent errait sur le sol entre les deux hommes. "Attends Benny, je vais tout d'expliquer, il y a eu un mal-entendu..." supplia Charlie. Mais le parrain New-Yorkais, cette légende des rue du Queens, le coupa et lui lança sèchement : "C'est trop tard Charlie, maintenant arridevercci mon ami !". Charlie vit alors Benny Marzzone levé son arme vers lui et faire feu...

C'est à ce moment-là qu'il se reveilla, le coeur battant à la chamade et trempé de sueur. Il consulta son réveil et remarqua qu'il était prêt de sept heures du soir. "Et merde, Johny ne va tarder à passer !", pensa "Charlie Beard". Il se précipita alors vers la douche, puis une fois qu'il se fût lavé, il prépara rapidement un sac de sport où il rangea ses affaires pour son départ en Californie.

Une demi-heure plus tard, Johny arriva à bord d'un taxi et alla chercher son mentor. Après l'avoir aidé à déposer son sac de sport dans le coffre de l'un de ces célèbre taxi jaune new-yorkais, les trois hommes prirent la direction de la gare où les deux mafiosi devaient prendre un train qui les emmènerait vers Los Angeles.

Durant le trajet, Moretti, qui avait remarqué le regard anxieux de son patron, ne pût s'empêcher de lui demander :


"Ça va boss, on dirait que vous avez croisé le Diable ?"

"C'estle cas Johny", pensa le vieux gangster barbu, "Ce putain de Benny Marzzone est pire que le Diable ...".

Et effectivement, comme le voulait l'expression, il semblait bien que ces temps-ci, Charlie Beard Forlenza se trouvait dans l'Oeil du Cyclone...


Arrow Gare de Los Angeles

_________________
"On obtient plus de choses en étant poli et armé qu'en étant seulement poli."
Al Capone
avatar
Charles Forlenza
Niveau 3
Niveau 3

Masculin Nombre de messages : 57
Age : 63
Localisation : New York
Grade / Groupe : Famille Marzzone
Date d'inscription : 03/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domicile de Charles Forlenza

Message par MJ 1 le Mer 18 Mar - 16:12

L'inspecteur Oswald, avait fait le nécessaire auprés de son capitaine pour avoir les autorisations nécessaire pour convoquer Charles Florenza à un interrogatoire, en qualité de suspect dans le meurtre de Vito Sacripante. Ce fut fièrement que l'inspecteur frappa ce matin là à la porte de l'appartement de Charles Florenza. Son Capitaine avait longuement hésité avant de donner son accord, malgré le manque évident de preuve, l'inspecteur avait fait valoir le fait qu'il avait été cité dans de nombreux témoignage. Et le fait que lui et Vito Sacripante avait eu des relations dans le passé l'inspecteur Oswalt insista sur le fait que même si Charles n'était pas l'assassin il pouvait certainement apporté des éléments supplémentaire. Il avait hâte de voir la récation de l'homme qui se sentait au dessus des lois. Il frappa à plusieurs reprises mais aucune réponse ne vint. L'inspecteur Oswalt n'insista pas et il retourna au poste de police dans la ferme intention de retrouver Charles Florenza. Il était persuadé qu'il avait un lien dans toute cette histoire.

Arrow Poste de Police de Manhattan
avatar
MJ 1

Masculin Nombre de messages : 338
Date d'inscription : 01/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domicile de Charles Forlenza

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: MANHATTAN :: Domiciles

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum